89 - Caisse locale - VEZELAY-MORVAN

Restaurons l’église Saint Georges de Quarré-les-Tombes

L’histoire de l’église de Quarré-les-Tombes commence dès le Moyen-âge, au XIVe siècle, où elle n’est qu’une simple chapelle de bois dédiée à Saint-Georges, patron de chevaliers. Malgré une édification étalée sur plusieurs siècles, l’église de Saint-Georges n’est pas une juxtaposition de constructions sans cohésion, mais elle constitue un ensemble qui allie équilibre, robustesse et harmonie.

280PX-~1

 

Inscrite monument historique depuis 1931, l’église est actuellement dans un état dégradé. La tourelle Nord, construite en 1850 a vu sa toiture entièrement restaurée en 2011. Il devient maintenant urgent de réaliser la restauration de la Chapelle des Fonts Baptismaux.

 

Malgré les fonds publics sollicités auprès de l’Etat et du Conseil général de l’Yonne, cette opération représente un investissement important pour la commune. C’est pourquoi la municipalité et l’association des Amis de l’Eglise ont souhaité mettre en place une souscription publique en partenariat avec la Fondation du Patrimoine de Bourgogne.

 

 

Le Conseil d’administration de la Caisse locale de Vézelay-Morvan a eu envie de soutenir l’association des Amis de l’Eglise dans cette action qui contribue à préserver un héritage entretenu par plusieurs générations, afin de le transmettre aux générations futures.

 

Le projet a donc été présenté à la Fondation « Agir en Champagne-Bourgogne » qui a pris la décision de participer à la restauration de l’Eglise Saint Georges.

 

Mardi 10 décembre, Bernard Moissette, Administrateur de la Fondation « Agir en Champagne-Bourgogne » et Josiane Thevenot, Présidente de la Caisse locale de Vézelay-Morvan  ont eu le plaisir de remettre un chèque de 1 900 € à Raymonde Ballant, Présidente de l’association les Amis de l’Eglise de Quarré-les-Tombes.

 

C’est autour de Sylvie Soilly, Maire de Quarré-les-Tombes,  que cette rencontre conviviale a eue lieu à laquelle participaient des administrateurs de la Caisse locale de Crédit Agricole et des membres de l’association, ainsi que deux artisans ayant participé à la rénovation de l’Eglise et un représentant de la Fondation du Patrimoine.

 

Partager l'article

Vos commentaires :

Les commentaires sont fermés.