52 - Caisse locale - PLATEAU DE LANGRES

De nouveaux vitraux pour l’église de Rouelles

Situé sur le canton d’Auberive, le village de Rouelles est connu par sa manufacture de Glaces créée au siècle des Lumières. Ses bâtiments ont servi de modèle pour illustrer « l’Art de la Glacerie » dans l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert.

Diderot, philosophe et humaniste, était natif de Langres.

 

De cette manufacture,  le « Magasin de la verrerie » et l’église sont les seuls témoins de cette histoire, avec une partie du château.

L’église Notre Dame de l’Assomption, est sans doute l’ancienne chapelle du château. En 1825, elle s’agrandit d’une deuxième travée, de la sacristie et d’un clocher-porche.

En calcaire et pierres de taille, l’intérieur est peint, le chevet plat est orné de croix pattées de Jérusalem et de statues de bois peint. L’église est éclairée par six baies dont les vitraux ont disparu, provisoirement fermées par des verres neutres.

 

La municipalité de Rouelles souhaite mettre en valeur le village en restaurant la petite église située en son centre. Le programme de restauration comprend des travaux de drainage, d’assainissement et de remise en état des murs. Et pour redonner de la lumière et faire revivre l’Art du verre, des vitraux viendront remplacer les verres neutres des six baies de l’église.

 

Pour ces travaux, la Mairie de Rouelles a mis en place, en partenariat avec la Fondation du Patrimoine, une souscription à laquelle la Caisse locale du Plateau de Langres s’est associée.

Partager l'article

Vos commentaires :

Les commentaires sont fermés.