VENDEUVRE SUR BARSE

Restauration de la locomobile à vapeur Vendeuvre

Samedi 14 mars, un chèque de 3 000 € a été officiellement remis au Maire de la commune de Vendeuvre-sur-Barse par Yves JOLLY, administrateur de la Fondation AGIR du Crédit agricole, en présence de Brigitte BARONNIER, Présidente de la Caisse locale de Vendeuvre, de ses administrateurs et du Directeur de l’agence.

 

 

photo_projet_37258

 

C’est en 1843 que Jean-Baptiste PROTTE, un jeune et talentueux ingénieur, installe à Vendeuvre-sur-Barse un atelier de construction mécanique, spécialisé dans les pressoirs, le matériel de battage et de sciage.

Alors que ces machines sont généralement actionnées par des manèges à chevaux ou à bœufs, il se lance vers 1850 dans la fabrication de locomobiles.

 

photo_projet_37264Montre d’acier, la locomobile permet grâce à la force motrice de la vapeur, d’optimiser le rendement des scies, des batteuses et autres engins.

Trop onéreuse pour un particulier, elle était généralement acquise par un entrepreneur de travaux agricoles qui la louait de ferme en ferme.

 

Pour rapatrier et préserver une des dernières locomobiles à vapeur Vendeuvre dans sa ville d’origine, une souscription par la Fondation du Patrimoine a été lancée en novembre dernier. Elle remporte un succès immédiat.

 

 

La Fondation d’entreprise du Crédit Agricole « Agir en Champagne-Bourgogne » sur proposition de la Caisse locale de Vendeuvre, a décidé d’apporter également son soutien financier.

Ce soutien a permis de boucler la souscription et ainsi, de pouvoir commencer les travaux qui porteront sur la réalisation d’un toit à l’identique du modèle initial, du nettoyage et de la restauration extérieure de la locomobile.

 

photo_projet_37255

 

Un emplacement protégé et visible de tous est déjà envisagé. Il se trouve non loin du premier tracteur exposé, sur l’emplacement du square, près de la Mairie.

 

Un site privilégié qui permettra d’attirer l’attention de visiteurs et des touristes.

Mars 2015

Partager l'article

Vos commentaires :

Les commentaires sont fermés.